Haute Corse : itinéraire d’une semaine en van

Nous commençons notre voyage en Corse en van par une semaine en Haute Corse. Du Cap Corse au désert des Agriates en passant par la plage de sable noir de Nonza, le nord de l’île de beauté vous offrira de superbes vacances. Entre ses eaux turquoises invitant au farniente, ses magnifiques fonds sous marin, ses montagnes et ses rivières, vous n’allez pas vous ennuyer.

Que faire en Haute Corse en van? Plus belle plage, idées de visite, les incontournables : on vous dit tout dans cet article sur notre road trip en Haute Corse.

Préparer son voyage en Corse :

Comment aller en Corse ?

Le ferry est la meilleure solution pour partir en Corse, surtout si vous voyagez en van aménagé. Vous pouvez également prendre le ferry comme piéton puis louer une voiture à votre arrivée sur place.

Nous avons choisi la compagnie Corsica ferries, la moins chère et la plus pratique. Si vous avez le temps de faire plus de route, les ferries au départ de l’Italie sont parfois les moins chers.

Pour arriver directement en Haute Corse, on vous conseille la traversée de Toulon à Bastia et le retour d‘Ajaccio à Toulon. Cela vous permettra de sillonner tout le nord de l’île sans revenir sur vos pas.

RESERVEZ VOTRE TRAVERSEE AVEC CORSICA FERRIES

Budget de la traversée en ferry aller / retour : 361

*aller-retour en Corse en moyenne saison pour 2 personnes sans cabine avec un véhicule de 3m de haut / 6m de long

Conseils pour partir en Corse en van:

La Corse est bien connue pour sa lutte contre le camping sauvage. Il est d’ailleurs strictement interdit sur toute l’île de beauté. Ainsi, si vous imaginez dormir tous les soirs au bord d’une plage paradisiaque, vous allez très vite déchanter.

On vous donne donc quelques conseils afin de passer un bon séjour en Corse en van aménagé :

  • Prévoyez un budget campings / aires de camping car: afin d’être tranquille, on vous conseille vivement de respecter les règles de stationnement / d’interdiction. Vous serez donc parfois obligés de vous garer sur des parkings payants ou de dormir en camping.
  • Ne soyez pas visibles depuis la route : oubliez tous les spots en bord de route et n’hésitez pas à choisir des endroits vraiment isolés.
  • Vérifiez les commentaires sur Park4night : la plupart du temps, les gens signalent s’ils ont eu un souci sur un spot. Ainsi, s’il y a beaucoup d’avis négatifs, passez votre chemin !
  • Respectez l’interdiction de camping sauvage dans les zones protégées : j’ai nommé tout le Parc Naturel Régional Corse, les Calanques de Piana et le littoral autour de Bonifacio. Et la police veille au grain, surtout en été.
  • Anticipez le plein d’eau et les vidanges : il n’y a aucune aire de service (gratuite) en Corse. Il faut soit aller dans des campings, soit faire le plein d’eau aux fontaines des villages.
  • Evitez la haute saison tant que possible.

Retrouvez dans cet article tous nos autres conseils pour organiser un voyage en Corse.

Le tour du Cap Corse:

Nous débutons notre itinéraire en Haute Corse par le tour du Cap Corse. Nous ne nous sommes pas attardés, mais vous pouvez facilement y consacrer un à deux jours en longeant la côte, de Bastia à Nonza.

On vous conseille:

  • le joli village d’Erbalunga
  • la plage de Tamarone
  • le sentier côtier entre Macinaggio et Barcaggio
  • le point de vue du Moulin Mattei
  • le village de Centuri

Pour plus de détails je vous conseille l’article sur une journée au Cap Corse des copains Les Couleur d’un instant.

La plage de sable noir de Nonza :

C’est le plus beau point d’intérêt du Cap Corse selon nous ! Le contraste entre le sable noir et l’eau bleue est superbe. N’hésitez pas à vous arrêter, au passage, au village de Nonza, très mignon également.

Conseil photo : la plage rend encore mieux d’en haut ! Il y a plusieurs places de parking le long de la départementale traversant Nonza. Vous pouvez vous y arrêter (un conseil, allez y très tôt le matin…) puis vous rendre à pied à la Tour de Nonza ou sur la terrasse du restaurant La Sassa. Ces deux lieux offrent les meilleurs points de vue !

  • Où vous garer / où dormir : nous nous sommes garés et avons passé la nuit sur ce parking, de l’autre côté de la plage, en face du village de Nonza. Il s’agit d’un simple parking en terre sur plusieurs niveaux. Les nuits sont tolérées et vous êtes au pied de la plage, un grand luxe en Corse !

La plage du Lotu dans le désert des Agriates :

Après 30min de route depuis Nonza, nous arrivons donc dans la région de St Florent. C’est, pour nous, un incontournable d’un voyage en Corse.

La plage du Lotu, dans le désert des Agriates, est aussi belle qu’elle est inaccessible. Elle est, d’après nous, la plus belle plage de Corse, elle mérite donc bien quelques efforts ! La plage de Saleccia, à une heure de marche du Lotu en longeant la mer, vaut également le coup d’oeil.

NB : Le désert des Agriates est un espace naturel protégé, de ce fait le camping sauvage y est strictement interdit.

Rejoindre la plage du Lotu : les options payantes

  • PRENDRE UN BATEAU TAXI : au départ de St Florent, comptez 20min de traversée. Les prix vont de 18 à 20€ par adulte selon la saison et 12€ pour les enfants. Certaines compagnies proposent des circuits pour rejoindre également la plage de Saleccia, toutes les infos sont ici.
  • PRENDRE UNE NAVETTE 4×4 : vous emprunterez cette fois une piste de 15km qui part du petit village de Casta et traverse le désert des Agriates. Comptez une heure de route. 30€ par personne. Vous trouverez toutes les infos ici.
  • LOUER UN KAYAK : c’est l’option la moins chère, mais la plus physique. Au départ de la plage de la Roya, Agriates Kayak propose des kayaks 2 places à 55€ la journée. Il faut compter 3 heures aller retour pour rejoindre la plage du Lotu, et 4h pour la plage de Saleccia. Cela nécessite donc une bonne condition physique et une météo favorable !

Rejoindre la plage du Lotu : les options gratuites

  • MARCHER : toujours au départ de la plage de la Roya, un sentier côtier de 20km aller / retour vous conduira jusqu’à la plage. Comptez 6h de randonnée en tout, 8h si vous continuez jusqu’à Saleccia. Le paradis se mérite, on vous avait prévenus… Les infos de cette randonnée sont ici.
  • SI VOUS AVEZ UN 4×4 : vous pouvez parfaitement emprunter les nombreuses pistes du désert des Agriates en autonomie si vous avez le véhicule adéquate, c’est à dire : un 4×4. Vu l’état chaotique de la route, on vous déconseille fortement de tenter le coup avec un camping car ou un van ! Nous avons essayé avec le nôtre, et 600m nous étions obligés de faire demi tour. La piste de 12km vers la plage de Saleccia commence ici et se termine ici. Vous pouvez ensuite rejoindre la plage du Lotu à pied.
  • SI VOUS AVEZ VOTRE KAYAK : vous aviez suivi nos péripéties sur Instagram, c’est l’option que nous avons choisie grâce à notre super kayak Nootica. Nous sommes partis de la plage de la Roya et avons mis 3h aller retour. Vous pouvez vous garer sur ce parking gratuit au pied de la plage. Nuit interdite.
  • Où dormir aux alentours du désert des Agriates : nous avons trouvé ce spot à 35min de St Florent. Superbe coucher et lever de soleil, vue imprenable sur le désert. Vous êtes à peu près cachés depuis la route mais nous nous sommes quand même fait klaxonner plusieurs fois…

Les villages perchés de Balagne : Pigna et Sant’Antonino

Après 45min de route depuis le désert des Agriates, notre itinéraire en Haute Corse nous fait rejoindre les jolis villages perchés de la région de la Balagne. Changement d’ambiance assuré !

Conseil photo : situés à l’ouest, on vous conseille vivement de les visiter en fin d’après midi pour profiter du « golden hour » et éviter la foule.

Pigna : notre coup de coeur


Ruelles étroites et pavées, couleurs chaudes, maisons fleuries, nombreux artisans… Nous avons adoré déambuler dans les rues de Pigna! Nous l’avons d’ailleurs préféré à Sant’Antonino, pourtant classé parmi les plus beaux villages de France. Bref, il est clairement à ajouter à votre itinéraire en Haute Corse.

  • Où vous garer : nous avons eu la chance de pouvoir nous garer sur ce parking gratuit en bord de route. Il est situé juste à l’entrée du village.

Sant’Antonino : plus beau village de France

Il est situé à 15min de route de Pigna, vous pouvez donc aisément visiter les deux villages dans l’après midi. Même si nous avons préféré Pigna, admirer le coucher du soleil depuis les hauteurs de Sant’Antonino nous a beaucoup plu !

  • Où se garer : un seul parking payant est disponible pour visiter Sant’Antonino, à 2 les 24h. Il y a des toilettes publics, mais nuit interdite.

Si votre timing vous le permet, vous pouvez également visiter le village de Lama, situé un peu plus haut.

La vallée du Fango : direction la rivière !

Décidément, que ce soit à la mer ou à la rivière, la Corse ne déçoit jamais ! Et l’arrière pays n’a rien à envier aux côtes maritimes paradisiaques.

La météo n’a pas été de notre côté lors de notre arrêt dans la vallée du Fango. Cependant, on a apprécié découvrir le point Génois de Ponte Vecchiu et nous arrêter le long des nombreuses piscines naturelles. On vous conseille d’ailleurs cette randonnée de 8km longeant la rivière. En revanche, si vous manquez de temps, ce n’est pas, pour nous, une étape indispensable à votre itinéraire en Haute Corse.
Et si jamais, au retour, vous avez une petite soif, le bar « La cabane chjarasgiu », juste à côté du pont, est très sympa.

NB : le camping sauvage est interdit dans toute la vallée.

  • Où se garer / où dormir : nous avons pu passer 2 nuits sans problème sur ce parking juste en face du pont génois de Ponte Vecchiu. Il est gratuit hors saison, mais coûte 10 la journée en juillet/août. Normalement, il dispose de toilettes sèches, mais ils étaient fermés à notre passage.

Corte : retour dans les montagnes

Depuis Bastia, vous êtes à 1h15 de route de Corte, vous pouvez donc commencer votre itinéraire en Haute Corse dans ce sens là. La météo étant vraiment mitigée, nous avons donc choisi de sauter cette étape pour aller chercher l’été en Corse du Sud. On vous détaille la suite de notre itinéraire dans cet article.

NB : Corte faisant partie du Parc naturel régional Corse, le camping sauvage est interdit.

A faire aux alentours de Corte :

  • une randonnée de 6km vers les lacs de Melo et Capitello. Toutes les infos sont ici. Attention, le parking de départ de la rando est payant, 6.
  • les gorges de la Restonica, une jolie rivière avec une succession de piscines naturelles.
  • la visite du village de Corte

Si vous voulez plus de détails sur cette partie de notre itinéraire en Haute Corse, je vous conseille de lire l’article des copains AmoureuxVoyageux, je vous mets le lien ici.

Notre itinéraire d’une semaine en Haute Corse s’arrête là, mais il continue direction la Corse du Sud ! On espère que cet article vous aidera à préparer votre voyage en Corse, n’hésitez pas à nous poser vos questions en commentaire.

Tous nos articles sur la Corse sont disponibles par ici.

Cet article contient des liens d’affiliation. Le prix est le même pour vous, mais si vous achetez un produit via un lien de cet article, nous touchons une petite commission grâce à vous. Une façon comme une autre de soutenir notre travail, alors merci d’avance!

2 commentaires

Laisser un commentaire