Voyage en Corse en van : itinéraire de 2 semaines

Partir en Corse en van a de quoi émerveiller! Plages paradisiaques, superbes randonnées, petits villages typiques et jolies rivières, l’île de beauté vous offrira une multitude d’activités pendant vos vacances. Ainsi, un voyage en Corse de deux semaines est, on pense, l’idéal pour prendre le temps d’explorer à la fois la Haute Corse et la Corse du sud. Et c’est encore mieux si, comme nous, vous la découvrez lors d’un road trip en Corse en van!

Partir en Corse en van en deux semaines : notre itinéraire détaillé, les plus belles plages, idées de visites et de randonnées, les incontournables et les meilleures activités, on vous dit tout !

Voyage en Corse: infos pratiques

Comment partir en Corse ?

Le ferry est la meilleure solution pour partir en Corse, surtout si vous voyagez en van aménagé. Vous pouvez également prendre le ferry comme piéton puis louer une voiture à votre arrivée sur place.

Nous avons choisi la compagnie Corsica ferries, la moins chère et la plus pratique. Si vous avez le temps de faire plus de route, les ferries au départ de l’Italie sont parfois les moins chers.

Les arrivées sont possibles sur toute la Corse, très pratique si vous voulez faire une boucle.

A l’aller, nous avons fait le trajet Toulon – Bastia (9h de trajet) pour commencer notre road trip par la Haute Corse.
Au retour, nous avons navigué d’Ajaccio à Toulon (12h de trajet) après avoir sillonné le sud de l’île.

RESERVEZ VOTRE TRAVERSEE AVEC CORSICA FERRIES

Budget de la traversée en ferry aller / retour : 361

*aller-retour en Corse en moyenne saison pour 2 personnes sans cabine avec un véhicule de 3m de haut / 6m de long*

Quand voyager en Corse ?

La Corse bénéficie d’un climat méditerranéen doux toute l’année. Les meilleurs mois pour partir en Corse sont de Avril à Novembre. Nous avons choisi de voyager en Corse en Septembre. Les températures étaient parfaites et nous avons pu nous baigner. On vous conseille vivement d’éviter les vacances d’été à cause de la foule de touriste et des prix plus élevés. Préférez la mi-saison (mai-juin) ou septembre-octobre.

Quel budget pour partir en Corse ?

Pour un voyage en Corse en couple d’un mois, sans enfant et en van, nous avons dépensé tout compris :

1200 EUROS SOIT 34 EUROS / JOUR POUR DEUX PERSONNES

Partir en Corse en camping car : nos conseils

La Corse est bien connue pour sa lutte contre le camping sauvage. Il est d’ailleurs strictement interdit sur toute l’île de beauté. Ainsi, si vous imaginez dormir tous les soirs au bord d’une plage paradisiaque, vous allez très vite déchanter.

On vous donne donc quelques conseils afin de partir en Corse en van :

  • Prévoyez un budget campings / aires de camping car: afin d’être tranquille, on vous conseille vivement de respecter les règles de stationnement / d’interdiction. Vous serez donc parfois obligés de vous garer sur des parkings payants ou de dormir en camping.
  • Ne soyez pas visibles depuis la route : oubliez tous les spots en bord de route et n’hésitez donc pas à choisir des endroits vraiment isolés.
  • Vérifiez les commentaires sur Park4night : la plupart du temps, les gens signalent s’ils ont eu un souci. Ainsi, s’il y a beaucoup d’avis négatifs passez votre chemin !
  • Respectez l’interdiction de camping sauvage dans les zones protégées : j’ai nommé tout le Parc Naturel Régional Corse, les Calanques de Piana et le littoral autour de Bonifacio. La police veille au grain, surtout en été.
  • Anticipez le plein d’eau et les vidanges : il n’y a aucune aire de service (gratuite) en Corse. Il faut soit aller dans des campings, soit faire le plein d’eau aux fontaines des villages.

Le Cap Corse : la plage de sable noir à Nonza

C’est la plus belle plage du Cap Corse selon nous ! Le contraste entre le sable noir et l’eau bleue est superbe. N’hésitez pas à vous arrêter, au passage, au village classé de Nonza, très mignon également.

Il y a plusieurs places de parking le long de la départementale traversant Nonza. Vous pouvez ensuite vous rendre à pied à la Tour de Nonza ou sur la terrasse du Restaurant La Sassa. Ces deux lieux offrent les meilleurs points de vue sur la plage de sable noir de Nonza.

Où dormir à Nonza ?

  • Où vous garer / où dormir en van : nous nous sommes garés et avons passé la nuit sur ce parking, de l’autre côté de la plage, en face du village de Nonza. Il s’agit d’un simple parking en terre sur plusieurs niveaux. Les nuits sont tolérées et vous êtes au pied de la plage, un grand luxe en Corse !

La plage du Lotu : incontournable de Haute Corse

Elle est située dans le désert des Agriates, entre le village de St Florent et la vallée de l’Ostriconi. Mais ce désert n’est pas un désert classique, puisqu’il possède une faune et une flore variées et, surtout, deux plages incontournables d’un voyage en Corse : la plage du Lotu et la plage de Saleccia. Elles sont, d’après nous, les plus belles plages de Corse.

NB : Le désert des Agriates est un espace naturel protégé, de ce fait le camping sauvage y est strictement interdit.

Comment accéder à la plage du Lotu ?

Aller à la plage du Lotu en bateau:

Au départ de St Florent, comptez 20min de traversée. Les prix vont de 18 à 20€ par adulte selon la saison et 12€ pour les enfants. Certaines compagnies proposent des circuits pour rejoindre également la plage de Saleccia. Toutes les infos sont sur leur site internet.

Accéder à la plage du Lotu en 4×4 :

Vous emprunterez cette fois une piste de 15km qui part du petit village de Casta et traverse le désert des Agriates. Comptez une heure de route. 30€ par personne. Vous trouverez toutes les infos sur le site internet de 4×4 Agriates. Si vous voyagez en Corse en 4×4, vous pouvez parfaitement y aller en autonomie. Vu l’état chaotique de la route, on vous déconseille fortement d’y rouler avec un camping car ou un van ! La piste de 12km vers la plage de Saleccia commence ici et se termine ici. Vous pouvez ensuite rejoindre la plage du Lotu à pied.

Rejoindre la plage du Lotu en kayak :

C’est l’option la moins chère, mais la plus physique. Au départ de la plage de la Roya, Agriates Kayak propose des kayaks 2 places à 55€ la journée. Il faut compter 3 heures aller retour pour rejoindre la plage du Lotu, et 4h pour la plage de Saleccia. Cela nécessite donc une bonne condition physique et une météo favorable !

Aller à la plage du Lotu à pied :

Toujours au départ de la plage de la Roya, le sentier du littoral de 20km aller / retour vous conduira jusqu’à la plage. Comptez 6h de randonnée en tout, 8h si vous continuez jusqu’à Saleccia. Le paradis se mérite …

Où dormir vers le désert des Agriates ?

  • Nous avons trouvé ce spot à 35min de St Florent. Superbe coucher et lever de soleil, vue imprenable sur le désert. Vous êtes à peu près cachés depuis la route mais nous nous sommes quand même fait klaxonner plusieurs fois…

Les villages perchés de Balagne : Pigna

Après 45min de route depuis le désert des Agriates, notre itinéraire en Haute Corse nous fait découvrir les jolis villages perchés de la région de la Balagne. Nous tournons le dos à la mer et faisons face à l’arrière-pays avec ses collines et ses montagnes.

Ruelles étroites et pavées, couleurs chaudes, maisons fleuries, nombreux artisans… Nous avons adoré déambuler dans les rues de Pigna.

  • Où vous garer : nous avons eu la chance de pouvoir nous garer sur ce parking gratuit en bord de route. Il est situé juste à l’entrée du village.

La vallée du Fango : journée à la rivière

Décidément, que ce soit à la mer ou à la rivière, un voyage en Corse ne déçoit jamais ! Et l’arrière-pays de l’île de beauté n’a rien à envier aux côtes maritimes paradisiaques. La vallée du Fangu a d’ailleurs été désignée réserve de biosphère par l’UNESCO en 1977.

La météo n’a pas été de notre côté lors de notre visite. Cependant, on a apprécié découvrir le point Génois de Ponte Vecchiu et nous baigner dans ses nombreuses piscines naturelles. On vous conseille d’ailleurs cette randonnée de 8km longeant la rivière.

Où boire un verre dans la Vallée du Fango ?

Le bar « La cabane chjarasgiu », juste à côté du pont génois, est très sympa avec une jolie terrasse.

La vallée du Fango en van:

  • Le camping sauvage est strictement interdit dans toute la vallée.
  • Où se garer / où dormir en camping car : nous avons pu passer 2 nuits sans problème sur ce parking juste en face du pont génois de Ponte Vecchiu. Il est gratuit hors saison, mais coûte 10 la journée en juillet/août. Normalement, il dispose de toilettes sèches, mais ils étaient fermés à notre passage.

Corte : les montagnes du centre Corse

Un voyage en Corse rime souvent avec randonnée, et Corte est le point de départ idéal! Capitale historique et culturelle de l’île de beauté, Corte fait également partie du Parc Naturel régional Corse. Le camping sauvage est donc strictement interdit. Si vous débarquez du ferry à Bastia, vous êtes à 1h15 de route.

La météo étant vraiment mitigée, nous avons donc choisi de sauter cette étape pour continuer notre road trip en Corse du Sud en van.

Que faire à Corte ?

  • une randonnée de 6km vers les lacs de Melo et Capitello. Attention, le parking de départ de la rando est payant, 6.
  • les gorges de la Restonica, une jolie rivière avec une succession de piscines naturelles.
  • la visite du village de Corte

Que faire dans les calanques de Piana ?

Les célèbres Calanques de Piana marquent le début de notre voyage en Corse du Sud. Que ce soit par la route, par les sentiers de randonnée ou par la mer, elles sont d’une beauté à couper le souffle.

Et en Corse, on dit « calanche » !

Faire une excursion en bateau :

Plusieurs compagnies proposent des sorties en mer à la journée. Au programme : balade en bateau, moment baignade et snorkeling, exploration des grottes. Par manque de temps, nous n’avons malheureusement pas pu faire cette activité, mais je vous note celles que nous avions repérées :

Admirer le coucher du soleil dans les Calanques de Piana :

Et c’est sur la D81 que ça se passe. La D81 est en fait la départementale qui serpente dans les calanques, entre les villages de Porto et Piana. Les paysages sont sublimes tout au long du trajet : les roches rouges, la vue sur la mer, cette route complètement enserrée entre les falaises… C’est probablement la plus belle route de Corse du Sud.

La partie vraiment intéressante (et photogénique) se situe ici.

Conseil photo : allez y au coucher du soleil, la couleur rouge de la roche ressortira encore plus. Et, bien sur, ne manquez pas le coeur de Piana, un incontournable !

  • Où se garer : la route est très étroite à cet endroit et, victime de son succès, il y a énormément de circulation. On a donc choisi de se garer sur ce parking gratuit et d’y aller à pied (15min).
  • Où dormir en van: le camping sauvage est strictement interdit dans les calanques de Piana. Le temps de notre visite, nous avons donc passé 3 nuits sur le parking de la plage d’Arone. On vous prévient, ça ne fait pas du tout rêver, mais c’est autorisé, gratuit, et vous êtes à 2min à pied de la plage !

La randonnée du Capo Rosso:

C’est une des randonnées les plus célèbres de Corse. La randonnée du Capo Rosso vous mènera jusqu’à la Tour génoise, vous offrant une vue merveilleuse sur la mer et les falaises des calanques de Piana. La balade est plutôt simple, mise à part une dernière montée un peu compliquée.

Conseil photo : partez en fin d’après midi pour arriver en haut au coucher du soleil ! Par contre, pensez à la frontale pour le retour…

7km – 2h30 – 450m de dénivelé

  • Où se garer : sur le parking de départ de la rando. Il est gratuit en journée, mais si vous souhaitez y dormir il faudra payer 8€ au bar juste à côté.

Journée plage à Campomoro :

Campomoro est situé à 1h30 de route d’Ajaccio.

On la préfère à Propriano, avec sa longue plage paradisiaque, son sable fin et ses randonnées à proximité. On a également apprécié le côté moins touristique comparé à Porto Vecchio et Bonifacio. Enfin, moins touristique, on ne s’avance pas pour juillet / août

Si l’envie d’une journée plus sportive vous prend, on a adoré cette randonnée à la pointe de Campomoro. Longue de 7km, elle vous fera longer la mer d’un côté, le maquis de l’autre. Et n’oubliez pas masque et tuba, vous croiserez plusieurs criques pour vous baigner !

  • Se garer pour aller à la plage : le parking à l’entrée de Campomoro est petit avec peu de places. Ainsi, si vous avez un gros véhicule et/ou si vous arrivez en plein après midi, on vous conseille cet emplacement en bord de route. Un sentier descend ensuite jusqu’à la plage en 15min.
  • Se garer pour randonner : si vous avez un petit véhicule, il existe un petit parking gratuit avec barrière de hauteur dans le village. Pour les autres, vous pouvez stationner sur le parking à l’entrée de Campomoro. Dans les deux cas, arrivez tôt (surtout en haute saison) car il y a peu de places.

Tizzano : le coup de coeur de la Corse en van

On vous l’explique au début de nos articles, faire du camping sauvage est compliqué en Corse. Je ne vous raconte donc pas notre joie quand nous sommes tombés sur ce spot de rêve. En bord de mer, avec accès à deux plages, vue sur le coucher de soleil, départ de randonnée, réseau téléphonique, à 10min de Tizzano et ses restaurants, calme et isolé: que demande le peuple ?

Bref, c’est le meilleur spot si vous faites un road trip en Corse en van.

D’ailleurs, nous l’avons propulsé en tête de liste de nos meilleurs endroits où dormir en van en Europe, quel honneur.

  • Où dormir à Tizzano en van: ici. ATTENTION : l’accès se fait par un chemin off road un peu chaotique, dont une montée compliquée. C’est faisable sans 4×4, mais il faut rouler doucement.

Déjeuner au restaurant Chez Antoine à Tizzano:

On a profité de la proximité avec le village de Tizzano pour déjeuner au restaurant Chez Antoine. C’est un peu cher (nous avons payé environ 80€ pour deux) mais très copieux, avec des spécialités Corses. Bref, nous nous sommes régalés! De plus, le cadre est vraiment beau et vous êtes en bord de mer.

Randonnée vers Cala Longa:

Juste à côté de notre spot se trouve la randonnée vers Cala Longa. Elle longe plusieurs plages à l’eau cristalline dont la plage de Barcaju, et de petites criques sauvages. Ainsi, nous avons fait des arrêts baignade / exploration des fonds marins à chaque plage, profité d’une pause farniente au soleil pour déjeuner, bref : une randonnée en Corse comme on les aime !

11km – environ 4h avec pauses baignades

  • Où se garer : vous pouvez vous garer sur le parking de la plage de Barcaju. Nuits interdites et aucun réseau téléphonique.

La plage de Roccapina : l’incontournable

La plage de Roccapina est souvent citée comme une des plus belles plages de Corse. Et on ne peut que confirmer, c’est pour nous un incontournable à faire en Corse. Avec sa grand plage de sable blanc et ses eaux cristallines, on plonge en plein paysage de carte postale.

Pour un meilleur point de vue, on vous conseille vivement de prendre de la hauteur via cette rando. C’est une boucle de 5km qui vous mènera jusqu’au célèbre lion de Roccapina et à la tour génoise. Superbe panorama garanti, mais attention : le chemin n’est pas très bien indiqué et vous grimpez en pleine végétation.

  • Où se garer : pour les vans de plus de 2m de haut, vous pouvez stationner sur cet espace avant la barrière de hauteur. Pour les autres, il y a le parking de la plage. Dans les deux cas, nuits interdites et aucun réseau téléphonique.

Où manger à Roccapina ?

Nous avons déjeuné à l’Auberge U Sirenu, à 20min de la plage de Roccapina. On a adoré le cadre de la terrasse ombragée et la vue sur le maquis corse. C’est un peu cher (environ 70€ à deux) mais les plats étaient locaux et très bons.

Que faire à Bonifacio et aux alentours ?

Visiter la citadelle médiévale de Bonifacio:

Si la Corse est surtout connue pour ses plages de sable fin, visiter Bonifacio est un incontournable d’un voyage en Corse du Sud.

De l’extérieur, la ville semble suspendue au bord de la falaise. Située à la pointe Sud de l’île de beauté, on lui porte d’ailleurs le nom de capitale pittoresque de la Corse. A l’intérieur, on a adoré déambuler dans ses ruelles pleines de charme. Terrasses de café, petites échoppes, dédales de rues pavées où il fait bon se perdre, nous y avons passé un agréable moment. Mais à voir en haute saison, avec la foule de vacanciers…

  • Où se garer : le stationnement est vraiment cher et compliqué autour de Bonifacio. Nous nous sommes donc garés à … 4km à pied. Oui vous avez bien lu. C’est un petit emplacement gratuit au bord de la route qui mène à la plage de Saint Antoine.

Restaurant à Bonifacio : la pizzeria Mama Gina

Nous avons pris une pizza à emporter à la pizzeria Mama Gina , située près du port de Bonifacio. Elle est élue depuis meilleure pizza de ma vie. Rien que ça.

Se balader sur le sentier de Romanilu:

Quitte à être garé loin, vous pouvez emprunter le sentier de Romanilu qui longe les falaises de la plage de Saint Antoine à la citadelle. Bonus supplémentaire si vous venez y admirer le coucher du soleil, où les couleurs et la vue sur Bonifacio sont superbes.

Et n’oubliez pas l’apéro !

Le lagon de Piantarella : coup de coeur

Explorer le lagon de Piantarella en kayak:

C’est le sport nautique incontournable d’un voyage en Corse! Le lagon de Piantarella ressemble à une piscine tellement l’eau est turquoise et cristalline. Peu profond, vous pouvez ainsi le traverser à pied jusqu’à l’île de Piana, juste en face.

Possédant notre propre kayak, nous avons fait un tour de 2h autour du lagon. Nous avons longé l’île de Piana puis nous avons pagayé jusqu’à la plage du Grand Sperone en passant par la plage du petit Sperone. Il ne faut surtout pas manquer les grottes à explorer entre les deux plages!

Nous voulions également découvrir les îles Lavezzi en bateau, réputées pour être incroyables, mais ce jour là le vent nous a vite découragés.

  • Où louer un kayak : si vous n’avez pas de kayak, vous pouvez en louer un directement sur la plage de Piantarella, à Bonif Kayak. Vous êtes libres de partir en autonomie, mais ils proposent également des balades organisées.

Les plages du petit et du grand Sperone:

Bienvenue au paradis sur Terre! Situées juste après le lagon de Piantarella, vous pouvez ainsi emprunter ce sentier de 3km aller/retour pour rejoindre les deux plages. C’est, pour nous, une visite incontournable d’un voyage en Corse du Sud.

Nous avons eu une préférence pour la plage du Grand Sperone, car plus spacieuse et moins fréquentée.

  • Où se garer : pour ces deux activités, les seules places disponibles sont au bord de la route menant au lagon. Nuits interdites.

La plage de Santa Giulia:

C’est probablement la plage la plus touristique de Corse! Souvent comparée aux Seychelles avec ses rochers à la forme si particulière, on doit reconnaître que la plage est superbe. Victime de son succès, nous avons ainsi choisi d’y aller très tôt le matin, vers 9h, et de repartir avant l’arrivée des touristes, vers 11h.

Malgré tout, les difficultés pour se garer, les tarifs des parkings et les restaurants hors de prix nous ont fait préférer des plages moins accessibles lors de notre voyage en Corse, comme Roccapina par exemple.

  • Où se garer: le stationnement est assez compliqué autour de Santa Giulia. Il n’y a ainsi aucun parking gratuit, ils sont tous compris entre 5 et 10€ la journée. Nous avons donc choisi celui ci, le plus vaste et le plus pratique avec un gros véhicule. Nuits interdites sur tout le secteur.

Les plus belles plages en Corse du Sud :

Par manque de temps nous n’avons pas pu voir toutes les belles plages de Corse du sud, mais voici une petite sélection:

– Rondinara
– Ballistra
– Tamaricciu
– Palombaggia

Bavella : les montagnes en Corse du Sud

Les cascades de Purcaraccia:

La randonnée des cascades de Purcaraccia est la plus touristique en Corse du Sud. Devenues célèbres sur Instagram, les cascades de Purcaraccia ont connu une affluence massive de touristes. Nous n’avons pas trouvé la rivière particulièrement plus belle que d’autres rivières Corses, mais le côté « canyoning » nous a beaucoup plu.

5km – Environ 2h – 354m de dénivelé

Comment aller aux cascades de Purcaraccia ?

  • Allez y très très tôt, surtout en haute saison. Idéalement avant 10h.
  • Vous pouvez vous garer sur ce parking du départ de la randonnée, le long de la route. Nuit interdite.
  • L’accès a été fermé une partie de l’été 2021 suite à de nombreux accidents : renseignez vous sur les conditions d’accès avant d’y aller.
  • Mettez de bonnes chaussures : la randonnée fait seulement 5km mais le terrain est escarpé, faîtes attention! De plus, autour des piscines, la roche glisse une fois mouillée. Soyez prudents.
  • N’hésitez pas à continuer le sentier après les premières vasques! La plupart des gens s’arrêtent aux vasques « Instagrammable » , vous serez donc plus tranquilles.
  • Où dormir en camping car : le camping sauvage est strictement interdit dans le Parc Naturel Régional Corse. Beaucoup de voyageurs ont eu des soucis dans ce secteur en tentant d’y dormir, on vous déconseille donc fortement d’essayer. Pour notre part, nous avons préféré revenir sur la côte et dormir sur l’aire de camping car de Solenzara, à 30min de route. La nuit coûte 11€, les services (eau + électricité) sont payants en supplément et il n’y a pas de sanitaires. Bref, c’est un peu cher pour ce que c’est, mais ça dépanne.

Le col de Bavella :

Après notre randonnée aux cascades de Purcaraccia, on en a profité pour emprunter la route du col de Bavella, au coeur d’un paysage montagneux absolument superbe. Il s’agit en fait de la D268, que nous avons sillonnée de Solenzara à Zonza.

Si vous souhaitez faire une randonnée dans les environs, vous aviez été nombreux à nous conseiller le Trou de la Bombe, au départ du Col de Bavella.

On espère que cet article complet vous aidera à organiser votre voyage en Corse ! Vous pouvez nous laisser un petit commentaire ou nous poser vos questions.

Cet article contient des liens d’affiliation. Le prix est le même pour vous, mais si vous achetez un produit via un lien de cet article, nous touchons une petite commission grâce à vous. Une façon comme une autre de soutenir notre travail, alors merci d’avance!

N’hésitez pas à lire nos autres articles pour organiser votre voyage en Corse en van.

2 commentaires

  1. Merci infiniment pour vos partages.
    Vous êtes précis, concis. Vos reportages sont détaillés, vous êtes au top.
    Nous attendons avec impatience notre cellule commandée l’année dernière.
    Avons hâte de démarrer cette nouvelle expérience de voyage.
    Bonne continuation à vous
    Véro

    • Merci beaucoup pour votre commentaire qui nous fait bien plaisir 🙂
      Profitez à fond de votre prochain véhicule, on a la notre depuis un an et on ne changerait pour rien au monde !

Laisser un commentaire