Îles Lofoten: itinéraire, conseils et infos pratiques

La Norvège, ou Norge en norvégien, est le pays Scandinave le plus septentrional d’Europe du Nord. On voyage en Scandinavie pour se plonger dans la nature des paysages nordiques. Aurores boréales en hiver et soleil de minuit en été, nous continuons notre road trip en Norvège par les îles Lofoten, au dessus du cercle polaire arctique.

Entre pics acérés, baies enclavées et côtes découpées, l’archipel des Lofoten fait partie des plus beaux paysages que nous ayons explorés en Europe. On y retrouve les fameux rorbuer, petites cabanes de pêcheur rouges et jaunes, les séchoirs à morue et les plages paradisiaques. Un vrai décor de carte postale.

Vous trouverez dans cet article toutes les informations pratiques pour organiser votre séjour dans les îles Lofoten : quand partir ? Comment s’y rendre ? Quelle est la meilleure période pour visiter les îles Lofoten ? On vous détaille également notre itinéraire complet dans les Lofoten, avec les meilleures randonnées, les villages typiques à visiter et les plus belles plages de l’archipel.

Visiter les îles Lofoten: organiser son voyage

Où se trouvent les îles Lofoten?

Les îles Lofoten se trouvent en Norvège du nord, à 300km au dessus du cercle polaire arctique. Elles sont situées dans le comté du Nordland. L’archipel des Lofoten est séparé de la Norvège par le Vestfjord à droite, et plonge dans la mer de Norvège à gauche.

Depuis la France, les Lofoten sont à plus de 3000km de route !

L’archipel des Lofoten est en fait composé de 5 îles principales, du nord au sud :

  • Austvagoya
  • Gimsoya
  • Vestvagoya
  • Flakstagoya
  • Moskenesoya

La météo dans l’archipel :

C’est la question qui revient le plus souvent : comment est la météo dans les îles Lofoten ? Malgré leur latitude, bien au dessus du cercle arctique, l’archipel bénéficie de températures clémentes toute l’année grâce… au Gulf stream.

Gulf stream : définition

Le Gulf stream est un courant marin océanique chaud, circulant du Mexique vers les hautes latitudes d’Europe. Il va ainsi venir réchauffer l’ensemble du littoral de Scandinavie, même en hiver.

Le climat des îles Lofoten en été :

En été, les températures sont autour de 10/15 degrés. La météo reste très changeante, vous êtes tout de même en Norvège ne l’oubliez pas.

Si vous décidez de visiter les îles Lofoten en été, vous assisterez au phénomène météorologique du soleil de minuit. En effet, de mi-mai à mi-juillet, le soleil ne se couche plus. Oui, vous avez bien compris, il fait tout le temps jour dans les îles Lofoten en été. Et ça, c’est génial quand on fait un road trip en camping car.

Îles Lofoten en hiver : la météo

Grâce à l’influence de ce fameux Gulf stream donc, les températures sont étonnamment douces dans l’archipel en hiver. Ainsi, lors de notre voyage en Novembre, nous avions entre 0 et 8 degrés, températures plus qu’acceptables à cette latitude!
Par contre, il pleut beaucoup, avec des vents violents, il est donc nécessaire d’avoir un équipement avec de bons vêtements techniques.

A partir du mois d’octobre, la nuit polaire s’installe doucement au dessus du cercle polaire. Cela signifie que le soleil ne se lève plus. Il ne fait pas totalement nuit toute la journée, et de 9h à 13h, vous profiterez d’une légère luminosité.

Dans les îles Lofoten en hiver, vous aurez également la chance d’admirer des aurores boréales, phénomène météorologique absolument exceptionnel. Vraiment. J’insiste.

Quand partir dans les îles Lofoten?

Nous avons déjà exploré les îles Lofoten en été, en automne et en plein hiver. Et on a trouvé les paysages si différents ! La nature verdoyante en été, l’eau turquoise des plages, les sommets acérés enneigés en hiver, les aurores boréales… Le panorama change tellement en fonction des saisons qu’on a adoré y venir plusieurs fois, afin d’en saisir toutes les nuances.

Mais du coup, quelle est la meilleure période pour aller aux Lofoten ? Si vous devez faire un choix, demandez vous ce que vous souhaitez y faire ou y voir.

Visiter les îles Lofoten en été :

  • C’est la saison idéale pour les randonnées : si vous souhaitez visiter les îles Lofoten pour randonner, on vous conseille vivement l’été ! Les lacs auront dégelés, vous pourrez accéder aux plus beaux sommets, profiter des plages paradisiaques de l’archipel, la nature sera verte bref, vous en profiterez beaucoup plus!
  • Faire du camping sauvage : que vous voyagiez en tente, en voiture ou en van, c’est la période la plus propice pour profiter du « droit d’accès à la nature » Norvégien.
  • Admirer le soleil de minuit : entre mai et juillet, le soleil ne se couche plus au dessus du cercle polaire arctique. 
  • Pratiquer des activités nautiques : kayak, paddle, baignade (si vous n’êtes pas trop frileux), explorer les îles Lofoten par la mer est vraiment à faire!
  • Profiter de la saison touristique : tous les ferries circulent, les campings sont ouverts ainsi que les restaurants. Bref, c’est plus simple mais il y a du monde, beaucoup de monde.
Soleil de minuit dans les îles Lofoten

Que faire dans les îles Lofoten en hiver ?

  • Admirer les aurores boréales : elles valent à elles seules un voyage dans les îles Lofoten en hiver. Voici d’ailleurs un article complet avec tous nos meilleurs conseils pour photographier les aurores boréales.
  • Pratiquer un florilège d’activités nordiques: du chien de traîneau à la moto neige en passant par les randonnées en raquettes, le ski, le ski de fond ou la luge… Il y en a pour tous les goûts !
  • Observer des baleines à bosse et des orques : la saison s’étend globalement de novembre à janvier et des excursions sont organisées dans les îles Lofoten, les Vesteralen et les fjords de Tromso.
  • Expérimenter la nuit polaire: au dessus du cercle polaire, de fin octobre à début février, le soleil ne se lève plus. C’est un peu déroutant, pas forcément pratique lors d’un road trip en van mais on a aimé l’ambiance « viking » de l’archipel à cette époque.
  • Découvrir les îles Lofoten hors saison : lors de notre voyage dans les îles Lofoten en Novembre, nous étions seuls au monde. Avec ses cinq millions d’habitants, ce pays Scandinave est un des moins peuplés d’Europe. En revanche, cela demande plus d’organisation car les campings ferment et certains ferries ne circulent plus.

Comment se rendre dans les îles Lofoten?

Où atterrir pour aller aux îles Lofoten ?

Il y a deux aéroports sur l’archipel : l’aéroport de Leknes (LKN) et celui de Svolvaer (SVJ). On vous déconseille cette option, car les vols sont plus chers, la location de voiture sur place également et les escales sont plus longues.

En Norvège, les aéroports les plus proches des îles Lofoten sont situés à Bodo et Narvik. Pour nous, l’option la plus pratique et économique est d’atterrir à l’aéroport de Narvik/Harstad (EVE). Depuis Paris, vous ferez d’abord une escale à Oslo. Arrivé à Narvik, vous serez ensuite à 2h30 de route des îles Lofoten en voiture, rapidement accessible donc.

Si vous choisissez d’atterrir à Bodo, après avoir loué une voiture, il faudra ensuite prendre le ferry de Bodo à Moskenes.

Rejoindre les îles Lofoten en ferry :

Si vous prévoyez de visiter les îles Lofoten en camping car ou en voiture, la meilleure option est de prendre le ferry de Bodo à Moskenes, village au sud des Lofoten. Le bateau vous fera gagner du temps (et de l’essence) et vous arriverez directement sur l’île la plus intéressante de l’archipel, Moskenesoya.

  • Ce ferry fonctionne toute l’année. Tous les horaires sont disponibles ici.
  • Durée du trajet : entre 3h30 et 4h
  • Tarifs : comptez entre 120€ et 200€ pour 2 personnes et un véhicule en haute saison.
    • Pensez à réserver si vous partez en juillet / aout !

Vous faites un road trip en Norvège et vous souhaitez rejoindre les îles Lofoten depuis l’île de Senja ? Il existe un ferry qui circule de Gryllefjord à Andenes, dans les îles Vesteralen, juste au dessus des Lofoten. Ce trajet en bateau vous fera gagner pas mal de temps!

Attention, cependant, cette ligne ne fonctionne qu’en été.

Comment visiter les îles Lofoten ?

Louer une voiture dans les îles Lofoten est vraiment indispensable pour pouvoir explorer au mieux l’archipel sans contrainte. En effet, les bus ne desservent pas tous les lieux d’intérêt des îles. Vous aurez ainsi juste à remonter ou descendre la E10, la route principale norvégienne qui traverse les Lofoten.

Petit budget : louer une voiture et dormir sous la tente

Pour les plus petits budgets, vous pouvez visiter les îles Lofoten en voiture et en tente si vous n’avez pas peur du manque de confort (et de la météo…). En effet, en Scandinavie, il existe le droit d’accès à la nature pour tous, ou « allemannsretten » . Il vous permet de profiter librement de tous les espaces naturels pour y camper, en respectant quelques règles bien évidemment.

Si vous choisissez cette option, partez plutôt en été, conseil d’ami …

Les îles Lofoten en camping car :

Pour nous, c’est la meilleure option en terme de budget, de confort et de liberté. En effet, partir en Norvège en van est idéal car le camping sauvage est autorisé sur l’ensemble du territoire, à condition de respecter quelques règles de bonne conduite :

  • Respectez une distance d’au moins 150m avec les habitations.
  • Respectez l’environnement : emportez vos déchets, ne vidangez pas en pleine nature, ne dérangez pas les animaux.
  • Si vous passez deux nuits au même endroit, il faut demander l’accord du propriétaire.
  • Respectez les lieux où le camping est interdit : c’est de plus en plus le cas sur certains parkings, ils sont toujours signalés par un panneau.
  • Vous comptez visiter les Lofoten en hiver en camping car ? N’oubliez pas de lire notre article sur tous nos conseils pratiques pour voyager en van l’hiver.

Le logement dans les îles Lofoten :

Si vous choisissez l’option classique de la location de voiture + hôtels, il faudra compter en moyenne une centaine d’euro par nuit. Afin de limiter votre budget, on vous conseille de louer plutôt des Airbnb afin de pouvoir cuisiner vous même.

Et pour louer un rorbu, comptez environ 150€ à 200€ selon le village. A Reine par exemple, le village le plus célèbre des îles Lofoten, les prix s’envolent à 400 la nuit en haute saison…

Îles Lofoten : itinéraire complet

Austvagoya :

La route côtière entre Stronstad et Laukvik :

On débute cet itinéraire dans les îles Lofoten en quittant la route principale E10 pour rejoindre la petite route du littoral d’Austvagoya. Et elle n’a rien a envié aux routes panoramiques de Norvège des fjords.

Nous serpentons le long d’une baie, coincée entre montagnes et plages de sable blanc. La couleur de la mer est incroyable. On découvre directement le gros avantage des Lofoten: on peut être émerveillé sans même sortir de la voiture!


Henningsvær : randonnée à Festvågtinden

Ce village très touristique de Norvège est en fait construit sur plusieurs petites îles. On la surnomme ainsi la Venise des Lofoten, la chaleur en moins quoi. Nous cherchions donc une randonnée qui nous offrirait un joli point de vue sur Henningsvær.

Nous avons ainsi choisi l’ascension jusqu’au Festvågtinden. Le panorama sur le village de pêcheurs et tous les îlots était incroyable. Attention, le sentier est compliqué et l’ascension plutôt raide. On vous conseille d’entreprendre cette randonnée seulement par beau temps si vous voulez profiter du paysage. Ce serait couillon d’avoir fait tous ces efforts pour ne rien voir.

2,7km – 509m de dénivelé – 2h30 – Difficile

Parlons norvégien : les sommets en Norvégien se nomment « tinden ». Si vous vous lancez dans une randonnée avec le nom de la montagne + tinden, c’est qu’elle vous amènera au sommet.

Où manger à Henningsvær ?

Après cette randonnée plutôt sportive, nous avions bien besoin d’un remontant. Nous nous sommes donc arrêtés au Henningsvær Lysstøperi and Cafe, charmant petit café chaleureux, pour le goûter. On a pu y déguster un roulé à la canelle, ou kanelbulle, dessert traditionnel norvégien. Un régal!

  • Où se garer : sur le parking payant du port, 150NOK (Couronne norvégienne) les 24h soit 15€, à régler via l’application Easy Park. Vous pouvez y dormir.

Vestvagoya :

La plage d’Haukland :

Considérée comme une des plus belles plages du monde, Haukland beach dans les îles Lofoten a des airs de plage des Caraïbes. Jusqu’à ce que vous alliez dans l’eau, dont la température ne dépasse jamais les 10 degrés à cette latitude. L’eau turquoise translucide, le sable blanc et fin, les montagnes se dressant tout autour, bienvenue dans un décor de carte postale !

Victime de son succès, elle accueille maintenant 300 000 visiteurs par an, donc si vous voulez être tranquilles: allez-y tôt.

Mannen : le plus beau point de vue sur la plage d’Haukland

La randonnée jusqu’au sommet, haut de 400m, vous offrira un point de vue fantastique sur la plage en contre-bas et les montagnes acérées des îles Lofoten se détachant à l’horizon.

4km – 330m de dénivelé – 2h – Difficulté modérée

La plage d’Utakleiv :

Autre plage célèbre des îles Lofoten, nous avons tout de même préféré Haukland beach à celle d’Utakleiv. Si vous voulez la découvrir à pied, vous pouvez emprunter le chemin qui rejoint les deux plages en longeant la côte. Et profitez-en, une randonnée aux Lofoten sans dénivelé, c’est rare.

8km – 215m de dénivelé – 2h – Facile

  • Où dormir à Utakleiv beach : sur une des aires de camping car les plus populaires de l’archipel. Normal me direz-vous, la vue sur la plage est incroyable et vous êtes à côté de toutes les randonnées!
    • 250NOK la nuit, soit 25€

Flakstagoya :

Flakstadtinden :

La randonnée de Flakstadtinden est une randonnée moins touristique, dénichée sur ce site, une mine d’or pour trouver toutes les balades, treks ou randos à faire aux îles Lofoten.

L’ascension du Flakstadtinden nous a offert un superbe point de vue sur la plage de Flakstad, bien connue des surfeurs. En revanche, l’accès au sommet se mérite : chemin boueux, dernière montée qui ressemble plus à de l’escalade qu’à une rando… Une randonnée classique en Norvège, en fait.

4km – 458m de dénivelé – 2h30 – Difficulté modérée

Le village de Nusfjord :

Très touristique, le village de Nusfjord est le plus vieux et le mieux préservé des villages de pêche de l’archipel. Il est d’ailleurs classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Pour nous, c’est une visite incontournable des îles Lofoten.

Niché tout au fond d’un fjord, on a l’impression d’être au bout du monde. Vous déambulez entre les célèbres rorbuer, ou rorbu au singulier, ces cabanes de pêche sur pilotis typiques de la Norvège, rouges ou jaunes le plus souvent. Devenu en partie un musée, l’intérieur des rorbuer a été reconstitué et peut se visiter.

On a adoré se promener le long du port de pêche historique, entre les bateaux de pêcheurs et les séchoirs à morue, autre emblème des îles Lofoten. Et on ne vous parle pas de l’odeur, mais vous le découvrirez en temps voulu. On préfère vous laisser la surprise.

  • Dormir au Nusfjord Artic Resort : vous voulez vous imprégner du style de vie norvégien à fond ? Il est possible de louer un rorbu à Nusfjord, avec vue sur le port ou dans le village. Par contre, comptez en moyenne 350€ la nuit en haute saison.

Sur le chemin du village de Nusfjord, arrêtez vous pour contempler la beauté de la route, avec ces sommets escarpés et la paroi de la montagne qui se dresse, presque menaçante.

Moskenoya :

La plage de Kvalvika : incontournable aux Lofoten

Nous avons découvert Kvalvika beach, située après le village de Fredvang, à deux reprises: en été et en hiver. Ce fut un coup de coeur à chaque saison. La plage de Kvalvika est, pour nous, un incontournable des îles Lofoten.

En été, la verdure contraste avec le bleu incroyable de la mer, on se croirait à la fois au fin fond de l’Irlande, ou sur une île paradisiaque. Beaucoup de randonneurs décident d’ailleurs d’y camper.
Si vous découvrez Kvalvika beach en hiver, vous serez surpris par le changement de décor: la couleur de l’eau a changé, les vagues se font menaçantes, les montagnes enneigées encerclent la plage. Bref, c’est une ambiance mystique, presque inquiétante, qui vous attend.

La plage de Kvalvika est accessible uniquement après une courte randonnée, plutôt facile, mais boueuse et glissante par temps de pluie.

4,5km – 385m de dénivelé – 2h – Facile

Randonnée à Ryten : point de vue sur Kvalvika

Ryten est en fait un sommet montagneux situé à côté de Kvalvika beach. Cette randonnée est connue pour l’impressionnant panorama qu’elle offre sur la plage. Le début du sentier est en fait le même que pour rejoindre Kvalvika, il vous faudra ensuite bifurquer à droite et entamer l’ascension du mont Ryten. Ca grimpe fort, mais vous serez largement récompensés, on vous le promet.

9km – 956m de dénivelé – 4h30 – Difficile

  • Où se garer à Kvalvika : le parking de départ est le même pour les deux randonnées. En revanche, il est minuscule comparé à la fréquentation de la plage, on vous conseille donc d’arriver très tôt, surtout en haute saison.

Sur la route entre Fredvang et Reine, ne loupez pas le plus célèbre paysage des îles Lofoten : le village de Hamnoy. La photo la plus populaire sur Instagram se prend depuis le pont.

Reinebringen : notre randonnée coup de coeur

On ne la présente plus, elle fait d’ailleurs partie de nos plus belles randonnées en Europe. La randonnée de Reine est la plus connue des îles Lofoten, devenue célèbre pour son fantastique point de vue sur le village de Reine.
Reinebringen est en réalité une montagne, culminant à 666m de haut.

Les marches de la Reinebringen : un sentier pas comme les autres

Pour éviter l’effondrement du terrain, causé par le nombre croissant de touristes, le sentier est en réalité un escalier spécialement aménagé par des Sherpas Népalais. La randonnée de Reinebringen compte ainsi 1600 marches. De quoi faire travailler vos fessiers et votre cardio.

Les marches de Reinebringen

4km – 500m de dénivelé / 1600 marches – 3h – Difficulté modérée

L’ascension est courte, mais intense. A l’arrivée, vous longerez une crête qui peut paraître effrayante pour les personnes souffrant de vertige. Pour nous, c’est vraiment le plus beau point de vue des îles Lofoten.

Quand faire la randonnée de Reinebringen ?

En été, on vous conseille de faire la randonnée au lever ou au coucher du soleil pour profiter d’une jolie lumière sur les montagnes, et pour éviter la foule. Et si vous y êtes pendant la période du soleil de minuit, pas de question à se poser, vous pouvez très bien randonner à 2h du matin !

Faire la randonnée de Reinebringen en hiver est possible. Attention cependant, s’il y a beaucoup de neige, le chemin peut être inaccessible. Assurez vous d’être rentré avant la nuit pour ne pas avoir à descendre les marches dans le noir. Et n’oubliez pas votre lampe frontale.

  • Où se garer à Reine : nous nous sommes garés sur cet emplacement en bord de route. C’est gratuit et vous pouvez y passer la nuit. Vous êtes à 20min à pied du départ de la randonnée de Reinebringen.

Le village de Å : le bout de l’île de Moskenesoya

Le joli village de pêcheurs de Å I Lofoten marque la fin de notre voyage dans les îles Lofoten. Pas que l’on en ait marre, mais tout simplement car Å se trouve au bout des îles! Vous êtes en effet à l’extrémité méridionale de l’archipel.

Ce port de pêche, avec ses airs de bout du monde, se visite comme un musée. On y retrouve les photogéniques rorbuer, l’eau cristalline de la mer dans les Lofoten et les innombrables séchoirs à morue.

Attention, Å se prononce « O » en Norvégien !

On espère que cet article vous aidera à préparer votre voyage dans les îles Lofoten.

Vous continuez votre road-trip en Norvège en direction du Grand Nord ? On vous conseille de suivre cet itinéraire de voyage à Tromso en hiver.

7 commentaires

  1. Bravo Laura pour ce bel article très complet et ces belles photos ! Il tombe à pic pour notre prochaine arrivée là-bas (à vélo 🤪) !!
    Tout comme celui de la Norvège que nous avons lu avec beaucoup d’attention ! Bravo 👌🏻

  2. Merci!!! Cet article est top!
    Les îles sont sur ma liste .. à très cours terme. Vous m’avez convaincue de m’y rendre ☺️

  3. Bonjour,
    Tout d’abord un grand merci et bravo pour cette projection dans cet univers sublime (photos somptueuses et commentaires très utiles). Ca me donne trop envie d’y aller tout de suite ! Malheureusement, nous irons en pleine saison (août).
    Une petite question/conseil : On est 3 adultes, on n’a pas trouvé de camping-car de taille modeste, uniquement des engins de 7m de long. Vous pensez que l’on ferait mieux de prendre une voiture + tente ou bien que la taille du « camion » ne sera pas si gênante que ça pour bien profiter du séjour ?
    Merci pour votre avis et ravi d’avoir découvert votre site !

    • Hello! Merci pour ton commentaire 🙂
      Alors tout dépend ce que vous souhaitez favoriser : la météo est très très capricieuse dans les Lofoten, vous pouvez avoir un temps radieux et 20 degrés comme de la pluie et 7 degrés… Du coup à vous de voir quelle limite de confort vous souhaitez vous imposer.
      Effectivement, une voiture et une tente ce sera toujours mieux pour accéder à des spots et circuler. Après, les routes sont plutôt bonnes, il y a de nombreux parkings donc un engin de 7m ne devrait pas poser problème 🙂

      Enjoy en tout cas !

Laisser un commentaire